facebook
Tweets de @Tsundereko_
twitter

[Visite] Japan Party 2014

 

JapanPartyLogo

Japan Party, ouais !

Bonjour à tous ! C’est Sitouanang à la (piètre) rédaction o/

Le week-end du 15-16 mars 2014 se tenait le Japan Party, à Nanterre dans l’espace Chevreul, et j’ai décidé de couvrir l’événement en tant que visiteur (mais seulement le samedi).

Un accès facile à la convention

Pas trop compliqué d’accès (station RER Nanterre Préfecture et en plus les transports en commun étaient gratuit à cause d’un gros pic de pollution sur la région), les organisateurs ont tout de même eu la bonne idée de montrer le chemin à pied via une vidéo postée sur Youtube.

Petite promenade dans le parc et on y est. Bon point pour les orgas !

Une entrée de convention un peu chère (je trouve)

8€50 le samedi et 7€50 le dimanche. L’entrée fait un peu mal au porte-monnaie et limite un peu les dépenses à l’intérieur du bâtiment. Enfin bon, on a une paye à la fin du mois alors entrons et voyons ce que nous offre cette Japan Party ~

La scène est le cœur de la convention 

Dès les premiers pas dans l’espace Chevreul, on remarque que toutes les activités de la convention sont placées autour de la grande scène.

dsc_0265

70% de la convention, c’est ça

Scène qui m’avait l’air assez bien organisée, et avec des intervenants divers et variés.

On a eu le droit au classique défilé cosplay (individuel & groupe) mention coup de cœur au Astérix qui a remixé les paroles du tube rap “Foutacagoule” en mode gaulois “Potion magique” (grosse ambiance), défilé de mode, débats sur la fonction de youtubeurs et les changements au niveau de la rémunération par vues de vidéo, les seiyuu/doubleurs français venant discuter avec le public et chanter leurs grand classique disney, etc etc …

On s’entendait tout de même parler dans la convention malgré la proximité de la scène.

Par contre, les deux salles d’activités en plus de la grande salle étaient invisible et mal indiquées. Epitanime JVM et l’association Alchimies se sont donc retrouvés un peu en dehors de toute affluence.

Les stands exposant au féminin…

Bah oui, Tsundereko n’y avait pas de stand hahaha !

dsc_0277

Je voulais une belle tasse de thé, mais aïe 34€ les deux. J’en suis pas encore à ce niveau xD

Plus sérieusement, la plupart des stands proposaient de la vente de goodies fait par des femmes, pour les femmes.

Badges, accessoires, illustrations mignonnes et d’hommes torse nus. Cela nous fait encore une fois un bel exemple de l’état de la scène du fanzinat français.

…mais il y a les amies donc ça passe :3

Parce que ouais, ça faisait un moment que j’avais plus vu Biscuit et Moemai.

dsc_0262

Salut les keupines >:3 (Moemai & Biscuit)

Toujours au rendez-vous, toujours la bonne humeur. Si vous ne les connaissez pas encore, allez découvrir leurs travaux sur la page Facebook de Moemai et la page Facebook de Biscuit.

Mi-eau était aussi de la party (huhu jeu de mot avec japan party). Elle y proposait sa multitude de badges, porte-clés pokémon / My little Pony, et du diabète.

dsc_0272

Mi-eau, princesse pokémon et ponay.

On a beaucoup à apprendre de ses packaging et goodies. Notez le Lord Helix de la pancarte en bas à gauche de la photo, la guirlande de fundoshi sur le devant du stand, et un premier poster kancolle. D’ailleurs cette conv’ nous a appris que PERSONNE NE CONNAIT KANTAI COLLECTION A NANTERRE.

Si vous aimez les pokémon ou My little pony, voici la page Facebook de Mi-eau

Puis on y rencontre des gens cool !

- Première personne cool : Monsieur Voxwave.

dsc_0270

Joffrey Collignon (de son nom usuel) est le directeur du projet Alys, la vocaloid française illustrée par notre petite protégée Saphirya.

J’ai donc eu l’occasion de discuter de son projet ambitieux, son avancement auprès de Yamaha Corporation, le choix de la chanteuse pour la banque de données vocales, et une probable sortie officielle en 2015 si tout se passe bien.

Son stand était décoré de tout un tas de merchandising lié aux vocaloid (il y avait un des posters de Vinhnyu ! 8D) ainsi qu’un bon bout de table pour présenter la vocaloid Alys.

Suivez l’avancement du projet sur les pages Facebook de Voxwave, Vocaloid Alys, ainsi que chez Saphirya. Encore bravo à elle pour avoir gagné le concours du design d’Alys !

- Deuxième personne cool : le Dr. Lakav

dsc_0278

Le seul, l’unique Dr. Lakav

Grand connoisseur du rétro gaming. Le Dr. Lakav, qu’on connait surtout pour son émission Hidden Palace sur la chaîne télé Nolife, a lancé en fin 2013 une campagne Ulule pour la création d’un magazine complètement rétro dans son concept.

Le but : sélectionner une date précise dans l’histoire du jeu vidéo et la traiter comme un journaliste de l’époque. Tests et previews de jeux à venir, rumeurs de nouvelles consoles, mise en page à l’ancienne avec des textes non justifiés ou en mode centré, courrier des lecteurs par Benzaie du HardCorner, trucs et astuces en fin de magazine. Tout y est pour titiller les souvenirs des anciens lecteurs de Console+ et Player One.

La page d’information du magazine se trouve ici sur Facebook

Et enfin il y a le reste, qui reste classique ~

Je vous rajoute la galerie de toutes les photos que j’ai prises lors de cette Japan Party en bas de l’article. On y trouve des stands de bonbons, jeux vidéo, cosplay de Faust (Guilty Gear) et Sona (League of Legend, c’est fou j’arrive à reconnaître les persos maintenant), et les autres stands présents à l’événement.

Conclusion

La Japan Party est donc l’une des seules petites conventions proche de Paris qui se déroulent en période creuse de l’année. Ce qui la rend totalement légitime dans la guerre des événements japon/jeux vidéo de la région.

L’affluence de personnes est correcte. Il y a ni trop de monde, ni assez pour remplir la collection de chaises vides de la grande scène par moment de la journée. Les Freehuggers existent encore, les toilettes sont propres et parfumées, et les bubble tea sont pas trop chers.

La plupart des invités sont des acteurs de doublage qui s’impliquent réellement dans l’animation de la convention, et cela fait vraiment plaisir à voir. Ça change des invités qui se laissent traîner jusqu’à une table pour signer puis repartir avec le cash de la file de dédicaces payantes.

La scène et la complémentarité des stand d’activité sont la force de cette convention. Celles et ceux qui s’attendent à un supermarché géant seront déçus. Les autres passeront un bon moment à discuter avec les gens et découvrir ou redécouvrir les multiples facettes de la sub-culture jeux vidéo, manga et animation.

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Tumblr
Sitouanang
Written by Sitouanang - March 28, 2014
#TeamDFC & Webmaster. Méchant chinois.

Leave a Reply




Top